Office National de la Population

 Observatoire Population et Développement un outil pour le suivi du Dividende Démographique

Biographie

 

BIOGRAPHIE


Moustapha HININ

Directeur Général de l’Office National de la Population (ONP)

Docteur Moustapha D. HININ, actuel Directeur Général de l’Office National de la Population (ONP) est Economiste et Statisticien mention Macroéconomie appliquée et Statistique avancée (Econométrie, sondage et analyse des données).

Il est diplômé de l’université de Cocody, de l’Ecole Nationale Supérieure de Statistique et d’Economie Appliquée d’Abidjan (ENSEA) et de l’Université de St Quentin d’Yvelines France. Ce Statisticien-Economiste est également diplômé de la prestigieuse école Française-Sciences Po Paris mention Politiques Publiques. Ses travaux à Sciences Po portent sur l’Analyse et l’Evaluation des politiques publiques axées notamment sur Démographie, Dividende Démographique et Emergence économique des pays à revenus faibles et à revenus intermédiaires.

Riche d’une expérience professionnelle d’une vingtaine d’années, Docteur HININ a occupé de hautes fonctions nationales notamment au Bureau National d’Etudes Techniques et de Développement (BNETD) et à travers diverses missions en Afrique Sub-saharienne pour le compte d’organismes internationaux tels que BANQUE MONDIALE, BOAD, FIDA, UNFPA, BAD, UE, UNICEF, PNUD et UN-HABITAT et dans l’enseignement supérieur et la formation postuniversitaire. Ce technocrate ivoirien, est depuis septembre 2019 Membre du Conseil d’Administration des Partenaires en Population et Développement (PPD), qui est une organisation intergouvernementale chargée de promouvoir la Coopération Sud-Sud en matière de Population et Développement. Son champ d’expertise couvre les domaines spécifiques s’étendant à : la planification et le management stratégique , le suivi-évaluation et la programmation du développement, la formulation et l’évaluation de politiques publiques sectorielles et locales, le plaidoyer pour le positionnement des questions de population dans l’agenda national de développement, la formulation et l’intégration des politiques de population dans la planification du développement, les analyses de statistiques sociales et démographiques, la mesure du développement humain, l’analyse des migrations, le suivi-évaluation du dividende démographique et des indicateurs de pauvreté, les études stratégiques et macroéconomiques.

Ces sept (7) dernières années, dans le cadre de ses responsabilités au niveau de l’Office National de la Population (ONP), Docteur HININ a activement œuvré à la mise en place et à la mise en œuvre des dispositifs institutionnels et techniques de riposte nationale au défi démographique et particulièrement pour la quête du dividende démographique, sur la base d’un consensus national et d’une dynamique collective et planifiée. Ainsi, à la tête d’une équipe pluridisciplinaire d’une cinquantaine d’experts nationaux et en coopération avec un noyau d’experts internationaux, Dr HININ a conduit le plaidoyer au plus haut niveau afin que les questions de population soient inscrites au premier rang de l’agenda national de développement. Sous son impulsion, une nouvelle Politique Nationale de Population (PNP) 2015-2025 a été élaborée de manière participative, sur la base des résultats de larges concertations nationales, et cela sous le prisme du Dividende Démographique et en toute cohérence avec l’Agenda 2063 de l’Union Africaine et des Objectifs de Développement Durable (ODD). Le consensus national est établi et renforcé sur la capture du Dividende Démographique comme exigence majeure sur le chemin de l’Emergence.

Docteur Moustapha D. HININ a grandement contribué, au niveau du Ministère du Plan et du Développement, à :
(i) l’intégration effective dans le Plan National de Développement (PND) 2016-2020 des Objectifs de cette Politique Nationale de Population avec l’établissement d’un lien clair entre l’Emergence et le Dividende Démographique ;
(ii) l’alignement des Politiques et Programmes sectoriels (Santé, Jeunesse et Emploi, Education, Femme et Famille) sur ces mêmes objectifs de la Politique de population ;
(iii) la promotion des stratégies d’autonomisation des femmes à travers la négociation et ensuite la supervision de la mise en œuvre d’un volet ivoirien du Projet régional pour l’Autonomisation des Femmes et le Dividende Démographique au Sahel (SWEDD) ;
(iv) l’organisation d’un Dialogue de Haut niveau sur le lien entre le Dividende Démographique et l’Emergence économique de la Côte d’Ivoire, réunissant Ministres, Partenaires au Développement, Hauts Cadres de l’Administration, Chercheurs et Représentants de la société civile ;
(v) la campagne nationale de Communication pour le Changement Social et Comportemental (CCSC) visant à créer un environnement favorable à l’Autonomisation des Femmes et au Dividende Démographique. Le lancement de cette campagne au niveau sous régional, présidé par la Première Dame de Côte d’Ivoire, a réuni neuf (9) Premières Dames de l’Afrique de l’Ouest et du Centre, des leaders religieux et traditionnels, des Partenaires Techniques et Financiers, les médias nationaux et internationaux, les femmes et les jeunes.

Sous le leadership de Dr HININ, DG de l’ONP, il a été élaboré la Feuille de Route Ivoirienne de Quête du Dividende Démographique, traduisant les engagements de la Côte d’Ivoire auprès de l’Union Africaine et il a été formulé une Stratégie de mise en place d’un Observatoire National de suivi du Dividende Démographique. C’est ainsi que l’Office National de la Population élabore des prévisions démographiques nationales de type aide à la décision permettant au Gouvernement et aux partenaires de disposer d’un outil indispensable d’anticipation, d’exploration et de réflexion sur le futur, en particulier pour tout ce qui concerne les investissements à programmer dans de nombreux secteurs tels que la santé, l’éducation, l’emploi, le logement. Il élabore une série de documents stratégiques nationaux, notamment la Stratégie Nationale de Lutte contre la Traite des personnes et son Plan d’Action opérationnel.
La participation active de Dr Moustapha D. HININ à nombre de dialogues politiques au Centre de développement de l’OCDE en France sur les transformations et les dynamiques du développement en Afrique et dans le cadre de conférences continentales et internationales ont contribué à rehausser le positionnement de la Côte d’Ivoire sur la scène internationale en matière de population et développement.
Il s’agit notamment de :
• La 29ème Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine sur le thème: « Tirer pleinement profit du dividende démographique en investissant dans la jeunesse » à Addis-Abeba en janvier 2017;
• La 30ème Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union Africaine qui s’est tenue à Addis-Abeba en 2018 avec pour thème «Remporter la lutte contre la corruption : une voie durable pour la transformation de l’Afrique » ;
• La 70èmeAssemblée Générale des Nations Unies en 2015 dont les travaux ont abouti à l’adoption des 17 objectifs et 169 cibles du Programme de Développement Durable à l’horizon 2030 (ODD 2030) ;
• Les Journées Européennes du Développement à Paris (2016 ) et Bruxelles (2017 ), rendez-vous annuel des acteurs du développement pour un partage d’idées et expériences à même de conduire à l’émergence de nouveaux partenariats et de solutions innovantes en réponse aux challenges mondiaux ;
• La 51ème et 52ème Session de la Commission Population et Développement des Nations Unies à New York en 2018 et 2019, couronnée par l’obtention par la Côte d’Ivoire d’un siège de pays membre au Bureau de la Commission Population et Développement et qui offre l’opportunité d’amplifier le rayonnement des actions du Gouvernement en matière de population et développement ;
• Les 11ème et 12èmeéditions de la Conférence internationale du Réseau National Transfer Accounts (NTA) au Sénégal et au Mexique qui ont permis aux experts de 34 pays de plancher sur les opportunités et défis de la transition démographique pour la réalisation de l`Agenda 2030 et des Objectifs de Développement Durable.

De l’expérience en transfert de connaissances et mise au point de documents techniques et scientifiques complète le profil du Directeur Général de l’ONP. En effet, différents établissements d’enseignement supérieur et de formation postuniversitaire ont eu ou continuent à bénéficier des services de pédagogue de Dr Moustapha D. HININ. C’est le cas de l’Université de Bouaké, des Facultés Universitaires Privées d’Abidjan (FUPA), du Centre Africain de Management et de Perfectionnement des Cadres – CAMPC / Abidjan et du Centre de Formation du Bureau National d’Etudes Techniques et de Développement – BNETD.
Et diverses publications, portant sur le dividende démographique, les dynamiques de la pauvreté, la croissance économique, la décentralisation et le développement participatif, la planification urbaine, etc. sont à mettre à l’actif du Directeur Général de l’ONP.

 



Agenda ONP
ActuALITES

73 pays participent à la 25ème Réunion du Conseil d’Administration de Partenaires en Population et Développement (PPD)

Etat de la Population Africaine : Les experts du continent se concertent pour une position commune

LIENS UTILES
La Presidence de la Republique
La Primature
Ministère du Plan et du Développement
Ministère de l´Interieur et de la sécurité
Ministère de l´Emploi et des Affaires Sociales
Partenaires
Historique
Missions
Organisation
Savoir faire
Etudes et recherches en population et développement
Programme national de communication pour le changement social et comportemental
Renforcement du dialogue avec les grappes sectorielles
Coordination des programmes et projets de coopération en matière de population et développement
Missions de partages d’expériences
Missions de positionnement stratégique
Les projections démographiques
Donnée et Analyse
Rapports
PNP
Autres
Notes Politiques


Techniques
Tech. & Financiers
Financiers
Scientifiques


Newsletter
© Avril 2015 - Office National de la Population
© Conception et réalisation: